Argent colloïdal : comment choisir ?

L’argent colloïdal a actuellement le vent en poupe. Il revient en force et s’impose en tant que traitement naturel alternatif pour tuer les bactéries, renforcer les défenses immunitaires de l’organisme et accélérer la cicatrisation des blessures. Mais avant, il est important de bien choisir son argent colloïdal. En effet, c’est un antibactérien et un antimicrobien qui peut se présenter sous différentes formes. Pour vous aider à y voir plus clair, cet article répond justement à la question sur l’« argent colloïdal comment choisir ? ». Et pour plus de détails, il vous suffira de cliquer sur la page Comment ?

Argent colloïdal : qu’est-ce que c’est ?

De manière générale, l’argent colloïdal est une solution liquide composée de colloïdes d’argent et d’ions contenus dans de l’eau ultra pure. Il constitue une alternative efficace aux antibiotiques de synthèse pour lutter contre les virus, bactéries, champignons et autres parasites. Ceci étant, son utilisation par voie interne est totalement interdite en France. Autrement dit, il ne peut pas s’utiliser en tant que complément alimentaire. Néanmoins, il reste commercialiser sur le territoire français comme produit cosmétique.

Argent colloïdal : tout ce que vous devez savoir

L’usage de l’argent colloïdal n’est pas un phénomène nouveau. Cela remonte déjà à l’antiquité. Ces vertus thérapeutiques se sont révélées ultras efficaces pour venir à bout des agents pathogènes mêmes aux plus résistantes. D’ailleurs, les études scientifiques ont démontré qu’il pouvait éliminer plus 650 espèces de microbes, bactéries, de parasites et de moisissures.

Le fonctionnement de l’argent colloïdal

En quelques mots, l’argent colloïdal crée une réaction physico-chimique lors de son utilisation. Concrètement, les ions d’argent vont s’attaquer aux germes afin de bloquer les champignons et les virus. Ils vont neutraliser les mauvais enzymes en leur privant d’oxygènes de manière à les asphyxier et les rendre inactifs. En conséquence : cela va permettre de restructurer facilement et rapidement les tissus organiques. D’autre part, les particules d’argent vont se lier aux microbes et arrêter leur développement.

Les bienfaits de l’argent colloïdal

Les bienfaits de l’argent colloïdal sont multiples. Il est capable de :
• Stimuler la croissance des tissus
• Combattre les infections et accélérer la guérison
• Éliminer les bactéries en bloquant l’enzyme permettant de les approvisionner en oxygène.

La concentration : un critère de choix déterminant

L’argent colloïdal se choisit principalement en fonction de sa concentration pour garantir son efficacité et sa qualité. Pour ce, la concentration du produit se calcule en PPM (parties Par Million). Ce dernier représente le nombre de portions de soluté dissoutes dans un million de parties de solution. En clair, 1 PPM équivaut à 1 milligramme d’argent contenu dans 1 litre d’eau.

La concentration de l’argent colloïdal en fonction de la taille des particules

Ce n’est pas le nombre de PPM qui compte pour bien choisir la concentration de l’argent colloïdal, mais plutôt la manière dont l’argent est dissoute. Le mieux serait de s’assurer que l’argent soit le plus fin possible afin qu’il puisse pénétrer facilement dans les tissus. En moyenne, la concentration minimale exigée est de 5 PPM pour réussir à éliminer les agents pathogènes. Et d’un autre côté, 25 PPM est la valeur maximale autorisée pour assurer la qualité de la solution de l’argent colloïdal.

La concentration selon l’usage prévu

La concentration de l’argent colloïdal dépend également de l’usage que vous allez en faire. Et pour cause, les organismes réagissent différemment en fonction de la concentration. Pour un usage externe, il est par exemple possible de partir sur une concentration élevée. En revanche, pour un usage interne, il serait préférable de rester sur une concentration moins élevée afin d’obtenir une bonne taille de particule capable de neutraliser efficacement les agents pathogènes.

Les autres critères de choix de l’argent colloïdal

Outre la concentration de la solution, d’autres critères fondamentaux doivent aussi être pris en compte pour bien choisir son argent colloïdal. Il y a notamment la qualité de l’eau et des électrodes, la couleur, la stabilité ou encore la conservation de la solution ionique.

Choisir son argent colloïdal suivant la qualité de l’eau et des électrodes

La qualité est un facteur clé lorsqu’il s’agit de choisir son argent colloïdal. Sans ce critère, vous utiliseriez un produit inefficace qui ne fera que dégrader davantage votre état de santé.

La qualité de l’eau

Si l’eau de l’argent colloïdal n’est pas ultra pure, vous risquerez de vous confronter à de graves complications. Effectivement, au cas où l’eau contiendrait trop de solides dissous, les ions vont s’allier avec ces derniers et produire des sels d’argent toxiques. Mais ce n’est pas tout ! Ce type d’eau renferme une trop grande conductivité ce qui conduit à la formation de grosses particules. Pour ce, il importe de préparer l’argent colloïdal avec de l’eau ayant subi entre deux à trois distillations. Dans ce cadre, il est déconseillé de partir sur l’eau du robinet ou de l’eau minérale.

La qualité des électrodes

Afin d’empêcher la formation d’ions toxiques, il faut prêter une attention particulière à la qualité des électrodes. Elles doivent disposer d’un degré de pureté suffisant, soit d’environ 99,99 %. Par ailleurs, il serait aussi judicieux de privilégier un ruban entre 6 et 25 mm pour favoriser la formation de particules fines.

La couleur, la stabilité et la conservation : des critères non négligeables

1. La couleur
La couleur est un indicateur de la qualité de la solution de l’argent colloïdal. Mais plus exactement, on devrait plutôt parler de l’absence de couleur. En effet, les solutions de qualité sont généralement incolores. Plus la concentration est élevée, plus des couleurs apparaissent (jaune, ensuite brun, rouge puis noir). En tout cas, le rouge et noir indiquent des solutions de mauvaise qualité.
2. La conservation et la stabilité
Au fil des années, les particules d’argent ont tendances à perdre leur charge électrique. Pour éviter cela, il est recommandé de les conserver dans les récipients en verre et non en plastique. Mais aussi, il faut éviter d’exposer la solution à la lumière en optant pour des récipients en verre coloré notamment.